Archive for infos

Préparons l’hiver

Avec le temps actuel, grêle, orage, pluie et inondations, l’herbe pousse et le jardin n’avance pas. Je passe mon temps à ramasser les limaces et les escargots qui sont à la fête. Mes plants de tomates attendent au chaud des jours cléments et je vais prévoir une grande bache pour les protéger de la pluie quand ils seront au jardin.

Je suis passée à la jardinerie et j’ai trouvé des livres de ma collection préférée. J’ai choisis « Je ferais bien une soupe » et « Je prépare mon jardin d’hiver », pas encore d’actualité mais conformes à la météo du moment.  Il y avait une promo : pour 2 livres achetés, un CD offert.

livres

Comments (2) »

Mini cure

les vacances ne se sont pas passées comme prévu, notre petit voyage est remis à plus tard. J’en ai profité pour m’occuper du jardin qui en avait bien besoin. Avec mon campagnard, nous avons pris une après-midi « détente » aux thermes de Bourbon l’Archambault. Après une heure de route, nous arrivons dans ce lieu reposant.

thermes

L’accueil est sympathique malgré les problèmes d’enregistrement et on nous emmène dans les cabines pour se mettre en tenue. Nous avons apporté un maillot de bain, des sandales et un bonnet de bain , on nous fournit le peignoir et une serviette.

thermes

Une fois en tenue, nous commençons les soins, en baignoire, en piscine, en matelas à eau, un passage aux bains de vapeur et à la tisanerie. Un massage aux huiles essentielles a donné la touche finale à cette demi-journée bien agréable.

Toutes les villes de cure ont un casino, celui de Bourbon est assez particulier.

casino

La route du retour passait par Saint-Menoux où nous avons fait une petite pause. Ce village est réputé pour son (ou sa) débredinoire. Dans le patois local, les bredins sont des simples d’esprit. Les reliques de saint Menoux se trouvent dans un sarcophage avec un trou où les bredins peuvent mettre la tête pour obtenir la guérison. Nous sommes entrés dans l’église pour voir ce fameux débredinoire.

église de St Menoux

Face à l’église, se trouve une boulangerie artisanale bio avec cuisson au feu de bois, farines sur meules de pierre et levain naturel. Nous avons acheté du pain et un goûter et bavardé avec un jeune boulanger passionné. Il nous a donné la liste des marchés où ous pouvons trouver ses pains et viennoiseries.

boulangerie bio

Sur le chemin du retour, nous avons entamé le pain, par pure gourmandise.

 

Leave a comment »

Un pas vers le zéro déchet

Aujourd’hui je suis allée au petit marché d’à côté pour acheter du fromage. J’ai déjà apporté une boite pour la bûche de chèvre et, malgré le froid, j’ai discuté une peu avec la chevrière. Elle m’a dit que de plus en plus de gens le faisaient. Elle va terminer ses sacs plastique et ensuite il faudra prendre de nouvelles habitudes, comme pour les cabas. Pour moi c’est fait. C’est bon pour tout le monde : moins de déchets pour la planète et pour la chevrière, des économies et moins de choses à emmener.

boite

J’ai fait de même chez le fromager mais, pour le cantal, la boite était trop petite. C’est loupé pour cette fois mais j’ai un assortiment de boites plus grandes que j’emmenerai à l’avenir.

boite

Bientôt les sacs plastiques auront disparu des commerces, nous devrons prendre de nouvelles habitudes, autant commencer maintenant.

Et vous, utilisez-vous des boites  et des bocaux pour faire vos courses ?

 

 

Comments (1) »

Fleurs de printemps

Le printemps est pluvieux et les premières fleurs sortent enfin. L’iris blanc est précoce et accueille un petit  papillon.
iris

L’euphorbe planté l’année dernière m’offre ses jolies fleurs. En cherchant des informations, j’ai appris que la sève de cette plante peut être irritante et qu’il faut la manipuler avec des gants. Je ferai attention en désherbant.

euphorbes

Dans la spirale d’herbes aromatiques, une plante de rocaille (dont j’ai oublié le nom) commence aussi à fleurir.

rocaille

Leave a comment »

Vivaces

Au jardin je privilégie les plantes vivaces quand je peux. Cela évite les semis, les achats et c’est tellement agréable de voir réapparaitre ou repartir les plants d’une année sur l’autre. C’est le cas de la rhubarbe, des fraisiers, des framboisiers, de la menthe, de l’artichaut et de nombreuses fleurs comme les primevères, les hémérocalles, les iris, les pivoines… En plus de la récolte des graines, des boutures et les échanges entre jardiniers, on peut avoir un beau potager sans trop dépenser. Chaque année j’en rajoute et je commence à avoir une belle diversité en fleurs et en légumes.
Toujours dans le but de m’améliorer, j’ai fait l’acquisimon potager de vivacestion du livre « mon potager de vivaces » publié chez terre vivante. Comme tout se recycle, je l’ai trouvé d’occasion, moitié prix et en très bon état. On y trouve des plantes comme l’oca du Pérou, la poire de terre cochet, l’oignon rocambolle que j’ai bien envie de découvrir, entre autres.

Le problème des vivaces est de trouver la bonne place car je pratique la rotation des cultures et les associations de plantes. Je pourrais toujours les déplacer si besoin, chaque erreur est bénéfique et côté jardinage, je ne peux que m’améliorer.

 

Leave a comment »