Archive for faune et flore

Encore un peu de soleil

Les vacances sont bien loin, la vie a repris son cours habituel. Il faut se lever pour aller travailler et les soirées sont trop courtes pour vraiment en profiter. Il pleut un peu mais il y a encore assez de soleil pour avoir d’agréables week-end. J’ai bien fait de récolter mes fleurs de tournesol car une pluie fine est tombée juste après. Les fleurs ont d’abord séché à l’intérieur et j’ai attendu pour récolter les graines. Les tiges ont fini dans le composteur, puis les graines délestées de leurs graines.

tournesols

tournesol

Toutes ces graines bien rangées sont magnifiques.  Avec un peu de patience, je les ai détachées du cœur de la fleur. Encore un peu de séchage pour être sûre de bien les conserver et elles vont rentrer « en stock ».

tournesol

C’est une belle récolte, ces graines viendront agrémenter les repas des petits oiseaux cet hiver.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Leave a comment »

petites bestioles du jardin (2)

J’attendais la pluie, un petit orage a permis de rafraichir l’air et faire un peu reverdir la pelouse. Le peu d’humidité a fait ressortir les grenouilles. J’en ai vue une belle verte assez farouche dans un arrosoir et j’ai réussi à prendre cette petite en photo, au frais dans la réserve d’eau de la spirale d’herbes aromatiques.

grenouille

L’hôtel à insectes est bien squatté par les guêpes ! Des jeunes prennent le soleil sur la piste d’envol qui devait servir aux bourdons.

guêpes

Récupérée dans une réserve d’eau, une petite mante religieuse se prête gentiment à une séance photo.

mante religieuse

Je n’ai pas eu beaucoup de fleurs cette année. Les rosiers ont souffert de la sécheresse mais j’ai quand même quelques beaux spécimens.

rose jaune

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a comment »

Couleur d’automne

La sécheresse ne fait pas du bien au jardin et pourtant certaines plantes poussent « toutes seules » sans que j’ai besoin de m’en occuper. C’est le cas des physalis ou « amour en cage » qui repoussent tous les ans et peuvent devenir envahissantes.

Malgré la sécheresse, cette plante persiste et offre ses grosses lanternes orangées.

physalis

En plus d’être vivaces et jolies, les petits fruits sont délicieux et riches en vitamine C.

physalis

Le potimarron a déjà une belle couleur et les autres citrouilles commencent à faire penser à halloween.

potimarron

Mes grosses citrouilles sont des Styrian hulless, variété proche de la Lady Godiva, cultivées pour leurs graines qu’on peut manger nature, séchées ou grillées. Dommage qu’on ne consomme pas la chair car elles peuvent atteindre 10 kg …

citrouille

citrouille

Les arbres perdent déjà leurs feuilles. Malgré la chaleur étouffante on se croirait en automne.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a comment »

Vacances actives

Les vacances continuent et le jardin m’a bien occupée avec le désherbage et l’arrosage. Pour l’instant, je n’ai utilisé que de l’eau de pluie grace à mes deux réserves de 400 litres. Comme il a plu de temps à autre, elles se sont remplies régulièrement, mais maintenant elles sont désespérément vides. Malgré tout mes efforts, le jardin n’est pas une réussite, mais j’ai quand même quelques légumes et de généreux voisins.

Ma fille m’a apporté des prunes qui ont été rapidement transformées en 10 bocaux de confiture.

confiture

Comme un jardinier doit anticiper, j’ai déjà récolté des graines (ancholies, hosta, pied d’alouette, lin et bourrache). Je pense déjà à la rotation des cultures pour l’année prochaine. Cette année, j’ai placé mes tomates dans une zone qui manque de soleil en pensant qu’elles auraient un peu de fraicheur. Ce n’était pas une bonne idée et je vais probablement mettre des fleurs vivaces dans cette zone.

J’ai voulu faire de l’ombre aux haricots en en semant aux pieds des tournesols mais c’était aussi une mauvaise idée. Je pense que les grandes fleurs de soleil récupèrent toute l’eau d’arrosage au détriment des haricots. J’en récolte juste assez pour un repas, heureusement que je n’ai pas une famille nombreuse. C’est en faisant des erreurs qu’on apprend et j’en tiendrai compte pour les années suivantes.

Je ne m’ennuie pas du tout, entre les travaux, le jardin et le grand ménage. Ma plus jeune fille est devenue une « pro » du rangement et m’a incitée à faire du tri et à jeter tout ce qui ne sert plus. Le tout est de s’y mettre un peu tous les jours. J’ai déjà rempli un grand sac poubelle avec des objets devenus inutiles ou abimés. Ca fait du bien et en plus je gagne de la place.

j’ai aussi du temps pour bouger, chaque jour ou presque je cours, je marche ou je fais du vélo d’intérieur quand il pleut. J’ai repris mon mp3 pour courir, je ne prépare pas de course, c’est uniquement du plaisir.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a comment »

petites bestioles du jardin

Le jardin est rempli de jolies bestioles que je découvre au fur et à mesure. Cette fois-ci, c’est une drôle de chenille dans la spirale d’herbes aromatiques. Après quelques recherches il s’agit d’un machaon qui deviendra un joli papillon. Je l’ai trouvé sur la rue officinale qui est une plante qu’il affectionne avec l’aneth, le fenouil, la carotte et le persil.

machaon

machaon

J’ai aussi trouvé un papillon zébré qui se croyait caché dans un parterre. Il s’agit d’un euplagia quadripunctaria, écaille chinée ou callimorphe qui vit dans les broussailles, les orties, les framboisiers…

euplagia quadripunctaria

La spirale est entourée de papillons orangés qui doivent être des Coenonympha pamphilus ou fadet commun.

fadet commun

Quelque chose bouge dans la spirale d’herbes aromatiques

camouflage
Regardons plus près

camouflage

Encore plus près : C’est une mante religieuse se dissimule dans la rue officinale.

camouflage
Dans le jardin les tournesols accueillent les bourdons qui semblent minuscules sur les grands « soleils ».

bourdon tournesol

Il n’y pas que de bonnes nouvelles : l’hôtel à insectes est squatté par des guêpes.

hotel

et pour rester avec les animaux peu symphatiques, la pyrale du buis est venue en vacances dans mon jardin. Voici le résultat sur mes deux gros buis, des branches desséchées, comme calcinées. Il ne reste plus qu’à les arracher …

buis

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a comment »