Une heure de perdue

Les jours passent vite et nous devons déjà changer d’heure.

Dès que j’ai un peu de temps et si le temps le permet, je reste dehors et je broie les branches, je tonds, je désherbe. Les leçons d’Annie commencent à porter leurs fruits et maintenant j’ose déplacer les plantes et je n’hésite plus à les rabattre pour qu’elle repartent de plus belle. Les fraisiers et la rhubarbe n’aiment pas la concurrence et le déherbage leur permet de s’étendre.

fraisier

D’ailleurs le vieux pied de rhubarbe est tellement gros que je vais devoir le diviser, c’est une première ! Un coup de bêche et voilà 3 pieds supplémentaires. Les jeunes pieds grandiront tranquillement et je commencerai à récolter les tiges l’année prochaine. Le jardinage apprend la patience.

rhubarbe

L’hellébore a résisté aux premières limaces.

Hellébore

Les arbres fruitiers sont couverts de fleurs

arbre en fleurs

Comme il est trop tôt pour le potager, je continue l’aménagement de mes petits coins fleuris. Les différents espaces commencent à prendre forme.  Je travaille aux sons des chants d’oiseaux, des bourdonnements variés et de l’appel de l’âne et du cheval. Un curieux s’approche et déguste des feuilles de ronces du bout des lèvres …

cheval

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :