Profitons du beau temps

Les week-end se suivent et ne se ressemblent pas, après le froid, vient une belle journée ensoleillée. D’après le météo, ces journées sont rares alors j’en profite pour m’occuper du jardin, le ménage de la maison attendra les jours de pluie.

Catte année, je donne une grande part aux fleurs, dans les carrés et le potager où j’ai rajouté une bande multicolore avec de fleurs variées achetées en nombre.

Le premier carré a subi un attaque féline et j’ai fini par installer un tunnel sur mes plants pour les protéger en attendant qu’ils aient une taille suffisante pour que les chats les laissent tranquille.

tunnel

Je me suis replongée dans la recherche des répulsifs à chats et il y a des possibilités qui ne conviennent pas comme mettre des branches de rosiers pour qu’ils se piquent les pattes. Le poivre ne fonctionne pas. J’ai trouvé de la rue officinale en jardinerie dans le rayon des plantes aromatiques. Il restait un dernier plant, juste pour moi (ouf) et je l’ai installé dans la spirale d’herbes aromatiques en attendant. Comme les chats s’y installent pour prendre le soleil, je verrai bien si cela fonctionne. Cette plante devrait prendre pas mal de place et il semble qu’il ne faut pas trop la toucher car elle a des propriétés photosensibilantes, de plus elle n’est pas bonne voisine avec le basilic qui se plait bien dans la spirale. Je vais devoir lui trouver une place au milieu d’un massif, pour qu’on ne puisse pas la toucher facilement.

rue officinale

Les coléus sont d’autres plantes bienvenues dans les parterres avec des propriétés répulsives pour les chats. Ce sont des plantes d’origine tropicale qui craignent le froid et qu’on retrouve dans les compositions d’intérieur. Ce n’est pas encore la saison pour les mettre dehors et on n’en trouve pas encore en magasin, mais comme elles sont colorées et sont faciles à cultiver, j’en mettrai sûrement dans les carrés.

C’est le week end où nous devons avancer d’une heure. Les animaux sont perturbés car ils se fient au soleil. Les canassons attendent leur foin et sont plutôt contents de manger un peu plus tôt.

chevaux

cheval

L’ânesse commence à perdre son poil d’hiver. Elle attend sagement que le cheval la laisse accéder à son foin.

âne

Cette année, j’ai testé les boutures. J’ai tenté la sauge, le buis et le thym. Tout n’a pas pris mais une grande partie a réussi.

sauge

J’ai aussiAvant l’hiver, j’ai déterré l’arum qui vivotait devant la maison, sûrement par manque de soleil. Il s’est bien développé en pot et il trouvera bientôt une place de choix dans le jardin.

arum

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :