Spirale infernale

Cela fait un bon moment que j’avais en tête cette spirale d’herbes aromatiques issue de la permaculture. J’ai fait quelques recherches et en faisant un mix j’ai retenu ces points importants :

– orientation nord-sud avec le point d’eau au sud,
– proche de la cuisine,
– dans une zone ensoleillée,
– en allant du haut vers les bas des plantes « sèches » aux plantes groumandes en eau,
– en mettant une terre sèche en haut et plus riche vers le bas,
– en utilisant les fentes des pierres pour faire des hotels à insectes,
– et en ajoutant des fleurs pour les insectes (et pour faire joli),
– en utilisant dans la mesure du possible ce qu’on a sous la main.

La taille que j’ai choisie est de 2 mètres de diamètre.

J’ai déjà quelques plantes : lavande, thym, romarin, persil, menthe, basilic, ciboulette et des pierres récupérées lors des travaux.

Je suis encouragée par la faune locale.

chat

Après avoir discuté de l’endroit où placer la spirale avec mon campagnard, (passage de la tondeuse, possibilité de poser d’autres tuyaux d’évacuation) je trace un cercle au sol de 2 mètres de diamètre puis la spirale. Je vérifie les différents points de vue pour voir l’effet rendu puis je me mets à la tâche.

spirale

En fin de journée, après préparation du sol et brouettage de pierres, ça commence à prendre forme.

spirale

La nuit porte conseil dit-on, je retourne la spirale dans tous les sens et au matin, je décide d’en détruire une bonne partie pour la refaire. Je suis plus satisfaite mais je vois qu’il me faut encore beaucoup de pierres. Heureusement, il y a d’autres tas et je fais des tours de brouettes à n’en plus finir.

A force de travailler sur la spirale, je suis confortée dans la place que j’ai choisie car elle est toujours exposée au soleil et les pierres déjà placées sont chaudes.

les spirales se terminent traditionnellement par un point d’eau (« pond » qui signifie « étang »).  Mon campagnard m’a donné un regard dont il n’avait pas besoin et j’ai du creuser assez porfondément pour l’installer. Je l’ai entouré de galets et garni le fond de petits graviers.

Voilà la spirale terminée, prête à accueillir les plantes et l’eau pour le petit bassin.

spirale

spirale

Je l’ai personnalisée avec la lampe japonaise en attendant que les plantes gagnent du terrain. Certains trous sont garnis de tiges creuses pour que les butineurs y passent l’hiver.
Maintenant je dois attendre la lune favorable aux plantations et peut-être faire un tour à la jardinerie …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :