le soleil de juin, enfin !

Le soleil arrive, il était temps ! Mes collègues jardiniers ont perdu beaucoup de plants, moi j’ai préféré attendre. Je suis allée acheter quelques plants de courgettes, concombre, tomates chez un jeune qui s’est installé il y a peu de temps dans le village voisin. Dans le coin, la volonté est de faire marcher les petits producteurs locaux, il y avait du monde dans ses serres. Je me suis laissée tenter par du céleri vivace et du basilic. Un collègue m’a aussi donné des plants qui ont trouvé leur place au jardin. Maintenant il faut espérer que le temps soit assez clément pour que les plantes rattrapent le retard. mais comme la terre se réchauffe, carottes et panais montrent enfin le bout de leurs feuilles, tout n’est pas perdu.

Cette année, les œillets de poète ont envahi le massif de fleurs. Elles font un beau tapis qui commence à fleurir.

oeillets

Quand je prends le train, je vois beaucoup de jardins potagers, ce qu’on appelait avant les « jardins ouvriers ». Plus qu’un effet de mode, c’est devenu un besoin pour avoir des légumes et fruits frais et sains. Il est même possible de faire pousser des tomates et des fraises sur un balcon, autant en profiter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :