Tremblements de terre, tsunami, désastre nucléaire … nos amis japonais ne sont pas épargnés.

Il fait beau, j’en profite pour m’occuper un peu du jardin. En désherbant, je découvre des petites pousses de fleurs qu’Annie avait planté avec moi l’année dernière. Mes rosiers font des bourgeons. Ouf, je pensais les avoir trop taillé mais ils n’en pousseront que mieux. Avant les fleurs j’ai remis du fumier sur la zone potagère. Je pense que je me donne beaucoup de mal pour avoir des légumes sains alors qu’il suffit d’un nuage radioactif pour qu’on ne puisse plus en manger. Et mon esprit retourne auprès des amis japonais qui ont tout perdu.

Publicités