les gentils et les méchants

Dans le jardin, je n’utilise pas de pesticide, je laisse la nature agir et je l’aide un peu en associant des plantes comme les oeillets d’inde avec les tomates. Parmi les alliés des jardiniers se trouvent aussi les coccinelles.

L’une de mes fleurs était infestée de pucerons gardés par des fourmis. Quelques coccinelles qui tentaient de s’approcher du troupeau étaient aussitôt chassées par les soldats fourmis. De jour en jour, je voyais le nombre de coccinelles croitre sans voir diminuer celui des pucerons. Je me suis dit que les coccinelles de mon jardin faisaient partie de la variété poltrone et que les fourmis étaient bio-ioniques.

Mais ce week end, il ne restait plus qu’un petit troupeau de pucerons gardé par des fourmis affolées devant 2 petites coccinelles. Le lendemain, les pucerons avaient disparu et la majorité des coccinelles par la même occasion, laissant la place à d’autres insectes bourdonnants. Mes sympathiques alliées reviendront probablement à la prochaine attaque, car il parait que l’achillée est un de leur domicile préféré. Tant mieux !

campagnarde.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :