Je n’écoute pas beaucoup la radio, juste dans ma voiture  branchée sur France Inter.  Quand je peux, j’écoute la chronique de Stéphane Guillon dont l’humour particulier me met de bonne humeur.  Si je loupe sa chronique, je la retrouve le soir sur le web. A midi, c’est « le fou du roi » avec Stéphane Bern et Didier Porte puis « carnets de campagne ».

Toutes les bonnes choses ont une fin et Stéphane Guillon et Didier Porte partent pour de longues vacances radiophoniques. Il semble que l’humour se doit de rester politiquement correct et ces deux humoristes ont été gentiment remerciés. Ce sera dur d’aller au travail sans une note d’humour,  mais il semble que sur France Inter,  humour du matin = chagrin !

On vit une époque formidable dans un pays formidable !

je laisse conclure François Morel

Publicités