la raison des réseaux

Je vous ai déjà parlé de ma vie virtuelle et je continue mes réflexions à ce sujet. D’abord, j’ai fermé mon compte sur trombi.com, celui ci n’ayant aucun avantage. Pour communiquer avec des inscrits, il faut que l’un soit un membre payant et en s’inscrivant, on reçoit des publicités. J’espère ne plus recevoir ces mails que je boubellise directement.

Facebook n’est pas vraiment mon truc non plus. j’y vais de temps en temps mais je n’ai pas  envie d’avoir 347 amis dont je n’en connais physiquement qu’une douzaine, faire partie de groupes juste pour le fun, ou être obligée d’être « fan » pour pouvoir donner mon avis sur un sujet. C’est aussi bourré de pubs. C’est comme un engrenage, dès les premières frappes sur le clavier, nous sommes happés par le systême et devons nous y conformer sous peine de passer pour un ringard. Et bien soit, je ne rentre pas dans le systême et je délaisse mon clavier un moment …

Le beau temps qui revient me donne envie de ballades, de jardinage et de passer du temps auprés des animaux. J’ai fait le premier footing de l’année, le héron est revenu  sur la mare et j’ai déposé sur un rosier une petite coccinnelle qui s’était perdue dans la cuisine. C’est la vraie vie, surement loin des artifices des réseaux, mais en ce moment c’est celle qui me convient.

Publicités

3 Réponses so far »

  1. 1

    salpiglssis said,

    Bonsoir.
    Je te rejoins pas mal, sur ce coup là. Trombi machin, j’y ai jamais adhéré tellement. Je sais plus si ce sont eux, ou un autre, qui dernièrement, m’a remis sous le nez le nom d’un amie d’adolescence que j’avais oubliée. Et quand j’ai voulu entrer en contact avec elle, il fallait payer.

    Je suis allée sur facebook, puis j’ai tapé son nom celui ci est assez courant, alors, j’en ai eu trois. (ça aurait pu être pire !) puis je leur ai laissé le même message, un peu comme trois petites bouteilles à la mer. faisant le lien avec le message de trombi machin. et sur les trois, elle était dedans ! j’étais super contente….

    Enfin, voilà. Bien contente, quand même, que le net nous ait permis de nous retrouver.

    Sinon, bien sûr, la relation aux autres « réelle », est bien plus importante. Mais je crois qu’il ne faut pas sous estimer, il me semble, les amitiés « virtuelles », qui peuvent être tout aussi sincères que bien des relations, « pour de vrai ». Après tout, il ne faut pas perdre de vue que les mauvaises relations entre les humains, ont toujours existé, et celà, bien avant que le net n’existe. Alors, il ne faut pas, comme on dit, « jeter le bébé avec l’eau du bain ».

  2. 2

    campagnarde said,

    C’est certain que le net permet beaucoup de choses, comme de retrouver des amis perdus de vue ou faire des connaissances. Mais même avec une centaine d’amis, on peut se sentir bien seul, et à passer trop de temps devant son PC on peut délaisser ses proches. Seul l’excès est néfaste.

  3. 3

    lieucommun said,

    tu as bien raison ma campagnarde préférée….


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :