promenons nous près d’la mare

Inspiré librement de « prom’nons nous dans les bois »

Prom’nons nous près d’la mare,
attention sans crier gare
au serpent filoux
se chauffant sur les cailloux

Pour oter les orties
qui ne sont pas très gentils
Faut les gants les bottes
on devient très rigolotte

Les grenouil’ qui croassent
au milieu de la bouillasse
les petits poissons
sont le repas du héron

Y a aussi le canard
qui se débat dans la mare
Sa têt’disparait
sous l’eau comm’ pour se noyer

Mais le soir c’est calme
Ce p’tit coin est plein de charme
Nous aurons plus tard
Quelques jolis nénuphards …

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :