pire … mais si c’est possible !

Il me fallait déjà supporter l’isolement, l’inaction, la boue, les araignées, les travaux, … maintenant je dois supporter la dépendance. Je ne peux plus faire les choses toutes bêtes comme la vaisselle, le repassage, la douche, le shampoing, mettre des chaussettes, … sans passer le double du temps habituel. Je ne veux pas demander d’aide alors je galère.

Pendant 4 semaines, je ne vais pas me maquiller ni mettre mes lentilles, mes pulls vont être déformés par la grosse résine de mon bras et aucun de mes manteaux n’a de manche assez large pour être confortable. Le côté positif (heureusement qu’il y en a un) est que je ne souffre pas et que la vie s’organise malgré ces contraintes. Je peux continuer à travailler et le ménage attendra bien encore 3 semaines,  il complètera mes séances de rééducation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :