Quelquefois je me demande si j’ai fait le bon choix en quittant la ville. Depuis mon arrivée, j’ai l’impression que le temps s’est arrêté, je vis au rythme des saisons et j’ai l’impression que ma vie va s’arrêter ici. Avant je courrais en permanence pour gérer ma famille, mon travail et mes loisirs, maintenant c’est comme si je ne faisais plus rien.

Ici, pas question de faire du sport en club et les ballades en villes pour faire du shopping sont réduites au minimum vital.

Pas besoin non plus d’être coquette pour arracher l’herbe du jardin ou passer la tondeuse, alors je ne fais pas trop d’efforts pour le rester. Je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis 6 mois, je reste en survêtement le week end, je me maquille de moins en moins.

Heureusement, j’ai mon travail qui me permet de garder un minimum de vie sociale, mais je me demande comment je réagirai au moment de la retraite.

Ici, mon côté ours ressort …

Le temps maussade de ce mois d’été doit être la cause de ce spleen …

Publicités